Aujourd’hui, seuls 15% des consommateurs considèrent que les marques ont su créer un lien émotionnel avec eux dépassant la relation transactionnelle. Le besoin d’expérience et de lien émotionnel est par conséquent l’un des principaux axes de croissances des marques. Il ne s’agit donc plus uniquement de vendre un produit ou un service mais de le contextualiser à travers des expériences engageantes et inspirantes.

 

Convaincre le public

Les études scientifiques ont démontré que nos décisions se basent sur deux catégories de facteurs : le rationnel et l’émotionnel. Alors que le marketing traditionnel a pour objectifs d’informer et de convaincre les consommateurs sur la base d’informations rationnelles (qualité du produit ou service, USP), le marketing expérientiel travaille, lui, sur une approche émotionnelle pour convaincre et créer des relations durables. En effet, le cerveau traite les pensées émotionnelles 5 fois plus rapidement car elles naissent dans une zone plus profonde : le système limbique. Ainsi, l’esprit émotionnel joue un rôle déterminant dans la décision d’achat du consommateur tout en permettant d’ancrer son identité de marque.

  • 95% des décisions d’achats sont prises par le subconscient
  • 91% des consommateurs déclarent être plus susceptibles d’acheter un produit ou un service après avoir participé à une expérience émotionnelle
  • 46% des consommateurs constatent une amélioration de leur perception de la marque après avoir vécu une expérience émotionnelle
  • Les consommateurs considèrent que le marketing expérientiel est le 2ème meilleur moyen de leur transmettre des informations sur un produit ou un service (après le site web)

 

Fidéliser les clients

Les clients fidèles consomment davantage et partagent plus facilement le contenu de leurs marques favorites. Il devient donc essentiel de créer des relations fortes avec ses clients afin de bénéficier de soutiens commerciaux directs (ventes) ou indirects (relais de diffusion). Cependant, la prolifération des messages publicitaires et l’accès facile aux informations (web, mobile) ont accentué la concurrence, et par la même occasion, complexifié le développement de relations de longue durée avec les consommateurs. Ainsi, afin de faire face à cette situation et de maintenir une communauté fidèle et impliquée, les marques n’ont pas d’autres choix que d’engager émotionnellement leur public.

  • 71% des consommateurs sont plus enclins à recommander une marque lorsqu’ils ont une connexion émotionnelle avec elle
  • Les consommateurs ayant une connexion émotionnelle avec une marque offrent en moyenne une « lifetime value » supérieure de 306%
  • 40% des consommateurs sentent leur niveau de fidélité pour une marque augmenter suite à une expérience émotionnelle positive
  • 86% des consommateurs pensent en premier lieu aux marques avec lesquelles ils ont une connexion émotionnelle lors d’un nouvel achat
  • Les consommateurs ayant une connexion émotionnelle avec une marque ont 51% plus de valeur que des consommateurs « hautement satisfaits »

 

Générer un buzz médiatique

La notion de buzz consiste principalement à maximiser le bouche à oreille autour d’une campagne ou d’un produit. L’objectif est, ainsi, de maximiser la création de contenu organique par le public et les médias. Cela permettra aux marques de créer des échanges et de jouir de retombées médiatiques importantes. Et quelle meilleure approche pour ce faire que de susciter des émotions auprès de ces cibles, pour les inciter à prendre part aux discussions de manière plus active. Cependant, lorsqu’il s’agit de partage de contenu, toutes les émotions ne sont pas équivalentes. En effet, les contenus suscitant 1. l’effroi (25% de la totalité des contenus émotionnels partagés) 2. le rire (17%), 3. l’amusement (15%) ou 4. la joie (14%) sont en tête des thématiques les plus partagées.

  • Les vidéos qui induisent une forte réaction émotionnelle ont 3 fois plus de chance d’être partagées
  • 98% des gens publient du contenu sur les réseaux sociaux lorsqu’ils participent à un événement ou une expérience émotionnelle positive
  • Le contenu issu du bouche à oreille génère 5 fois plus de ventes que le contenu publicitaire traditionnel

 

Découvrez également nos statistiques dédiées à la génération Z.

 

Sources

Découvrez Sponsorize